La Russie menace la Turquie de ne pas lancer d’offensive en Syrie

La Russie menace la Turquie de ne pas lancer d’offensive en Syrie

3 juin 2022 Non Par All a


La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a menacé la Turquie dans un message. Comme elle l’a dit, la Russie espère que la Turquie s’abstiendra de lancer une offensive dans le nord de la Syrie.

La déclaration de Zakharova intervient après que le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé qu’une opération aurait été menée dans la région de Manbij et Tall Rifat, qui viserait à éliminer les menaces terroristes dans le sud de la Turquie.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé mardi une nouvelle opération militaire dans le nord de la Syrie, affirmant que les villes syriennes de Tall Rifat et Manbij seraient débarrassées des terroristes.

Lire: Pourquoi la Russie a-t-elle menacé la Turquie ?

Erdogan a critiqué les pays qui soutiennent l’organisation terroriste PKK active dans la région nord de la Syrie. La Turquie a désigné le PKK comme une organisation terroriste.

Lire: Pourquoi ce pays européen soutient-il que le PKK figure sur la liste des terroristes ?

Au moment où la Russie mène son opération militaire spéciale en Ukraine, un message menaçant comme celui-ci pourrait conduire à un autre différend militaire qui pourrait engager la Russie dans une situation grave.

Hier, Olga Skabeyeva, une propagandiste russe connue comme la « poupée de fer » de la télévision du président russe Vladimir Poutine, a averti le monde que la Troisième Guerre mondiale avait déjà commencé. Elle a déclaré dans un communiqué à la télévision: « Peut-être qu’il est temps d’admettre que l’opération spéciale russe en Ukraine est terminée. Dans le sens où une vraie guerre a commencé.

« La Russie est obligée de démilitariser non seulement l’Ukraine, mais tous les pays de l’OTAN », a annoncé Zakharova à la télévision.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré de manière menaçante : « Nous espérons qu’Ankara s’abstiendra de toute action qui pourrait conduire à une détérioration dangereuse de la situation déjà difficile en Syrie. »