C’est quoi une SCI

Une SCI est une société immobilière créée pour détenir, gérer et louer des biens immobiliers. Les SCI sont considérées comme de nature civile et leur objectif premier est lié à l’immobilier. en règle générale, ils n’ont pas d’objectif commercial ni commerciaux et ne sont pas soumis à l’impôt sur les sociétés. Si la SCI loue son bien meublé, elle perd son statut civil et est alors considérée comme une structure commerciale, soumise aux dépôts plus onéreux et aux exigences fiscales de toutes les sociétés françaises.

La SCI doit avoir au moins deux actionnaires (il n’y a pas de nombre maximum), qui peuvent être résidents ou non-résidents en France, particuliers ou sociétés. La responsabilité des actionnaires est limitée et est attribuée en fonction de leur participation proportionnelle dans la SCI. La SCI est gérée par un ou plusieurs gestionnaires. Ils ne doivent pas nécessairement être actionnaires mais doivent être des individus et non des entreprises.

La raison la plus courante pour créer une SCI est lorsque plusieurs acheteurs achètent ensemble un bien immobilier. L’autre option, la copropriété, est plus difficile à gérer en droit français. Cela est particulièrement vrai si un ou plusieurs acheteurs sont des assistés, tels que des enfants mineurs ou des adultes sous surveillance juridique. Par conséquent, de nombreuses familles achètent des propriétés via une SCI.

Créer un SCI peut être relativement rapide et à un coût modéré. Il peut même être créé après la signature de la promesse de vente – le contrat d’achat préliminaire – et avant le titre de propriété, à condition que la promesse contienne une clause permettant à un autre nom de se substituer à l’acheteur nommé. La SCI devient alors le véhicule achetant la propriété. Les individus sont propriétaires indirectement de la propriété par le biais de leur participation dans le SCI.

Vous aimerez aussi...